thread alcool et addiction - ma vie 

trouver une pratique qui diminue le stress (me ballader, prendre un bain, faire des exercices respiratoires...). Bref, en ce moment, je vais bien, mais comme la situation va se reproduire, je me sens plutôt armée pour l'affronter. 7/7

Afficher le fil de discussion

thread alcool et addiction - ma vie 

Mais l'entretien avec la psy m'a permis d'affiner la différence entre mes deux types de consommation (et c'est vraiment la question : est-ce que je recherche le goût ou l'ivresse ?) et le contexte dans lequel je pratique mon "alcool médicament". J'ai donc à ma disposition plusieurs idées pour enrayer cette habitude et notamment ne pas rester dans mon salon qui est très associé à cette consommation d'alcool, 6/

Afficher le fil de discussion

thread alcool et addiction - ma vie 

Une fois que j'ai eu une vision claire de tout ça, j'ai donc décidé de prendre rendez-vous avec ma psychologue que je vois au coup par coup en fonction des besoins. En plus, elle a une spécialité en addictologie (et puis elle est super).
J'avais déjà mis en place certaines choses, comme par exemple ne plus acheter de vin en cubis (ça encourage clairement la consommation quotidienne) et acheter plutôt des petites quantités. 5/

Afficher le fil de discussion

thread alcool et addiction - ma vie 

entre augmentation des doses, impact sur l'estime de soi et le fait que ça ne règle rien du problème de fond... Et quelques difficultés à arrêter cette habitude, une fois la période de stress passée. J'ai longtemps cru que le problème était de boire seule. Mais e vrai problème est pourquoi je bois. Dans le cas de l'alcool médicament, je ne bois pas pour le goût, mais pour l'ivresse : il m'est arrivé d'acheter spécifiquement des bières fortes pour ça. 4/

Afficher le fil de discussion

thread alcool et addiction - ma vie 

La seconde est beaucoup plus problématique. Je l'ai appelée "l'alcool médicament". Quand je suis stressée et/ou que ma santé mentale est en berne, je bois le soir car ça m'aide sur le moment à mettre à distance mes émotions négatives. Forcément, quand on est pompette, les problèmes paraissent moins graves ! Ces dernières années, l'alcool est devenu une béquille régulière et je vois bien combien c'est une pente glissante, 3/

Afficher le fil de discussion

thread alcool et addiction - ma vie 

m'intéresse beaucoup).
J'ai deux types de consommation d'alcool. Une première qui est tournée vers le plaisir et qui ne me semble pas poser problème : je bois un bon verre de vin pour accompagner un bon plat, je partage des bières avec des potes pour un moment convivial... C'est en général raisonnable et même si l'ivresse fait partie du plaisir, je bois avant tout parce que ça me fait plaisir. 2/

Afficher le fil de discussion

thread alcool et addiction - ma vie 

Ca fait plusieurs années que j'ai un problème avec l'alcool et j'ai décidé de prendre un peu de temps et d'énergie pour l'affronter. J'avais envie de vous en parler, parce qu'il y a aussi un côté un peu honteux alors que je me dis plus on en parle, plus on peut s'épauler. Le but de ce message n'est pas du tout d'avoir des conseils, mais plutôt de partager une expérience (si vous voulez partager la vôtre, ça m'intéresse beaucoup). 1/...

J'ai donc fini la série "Blackwater" et même si j'ai trouvé que ça s'essoufflait un peu au milieu, je me suis vraiment attachée à la famille Caskey, et ai été très touchée par la fin.

J'ai commencé "la revanche des bibliothécaires" de Tom Gauld et je me régale, comme prévu !

Recommandation
J'aime beaucoup la BD documentaire et celle-ci, sur la contraception testiculaire est plutôt drôle et chouette. C'est autobiographique, plutôt bien vu et bien documenté. J'ai préféré à la BD "les contraceptés", le ton est ici vif et drôle et l'auteur (c'est autobiographique) beaucoup plus situé, ce qui rend le tout plus intéressant.

Si vous vous intéressez aux luttes ouvrières et notamment à la place des femmes dans ces luttes, je ne peux que vous recommander le "une histoire particulière" en deux épisodes sur LIP !
Le premier épisode recontextualise l'occupation de l'usine, le second donne la parole aux femmes qui ont lutté, ont conscientisé leur place de femme ouvrière et ont fait preuve d'insubordination, y compris envers les syndicats (masculins, of course).

radiofrance.fr/franceculture/p

"On peut avoir plein de connaissances techniques ou théoriques, pour autant on ne sait pas ce qui est bon pour les gens. Il y a pour moi une posture paternaliste, qui peut être volontaire ou non, à se mettre en position d’être « la personne qui sait ». Ca écrase les gens, leur donne l’impression qu’iels sont nul·les."

Avec @romrom on a réfléchit à ce que c'était, pour nous, un accompagnement au numérique émancipateur :
letab.li/blog/2022_09_accompag

Bon, je travaille ou je continue MOnkey Island ?

à parler des rapports entre virilité et exercice du pouvoir à l'Assemblée nationale.

Son propos est très clair et permet de prendre de la hauteur, je trouve. J'y ai découvert une notion ("la falaise de verre") que j'ai envie d'approfondir, les propositions de l'invitée sur comment on pourrait faire autrement de la politique m'ont parues intéressantes...

Afficher le fil de discussion

Quand j'ai découvert que le "Les couilles sur la table" reprenait pour une nouvelle saison, je me suis sentie partagée : c'est un podcast qui a pas mal compté dans ma construction politique, mais les derniers épisodes viraient trop à mon goût à l'entre-soi et à l'enfonçage de portes ouvertes. J'ai donc écouté et je trouve ce nouvel épisode très réussi !

binge.audio/podcast/les-couill

Il s'appelle "composter l'homme politique" et invite Mathilde Viot, ancienne collaboratrice d'élue... 1/

Ce matin, je travaille pour devenir collègue de @quota_atypique :)

J'écoute l'album II de Xerath, groupe de Grande-Bretagne que je viens de découvrir grâce à Max Yme, youtubeur insupportable mais néanmoins intéressant.

C'est du prog assez intense, un peu orchestral. Le son sur Youtube est pas terrible, mais j'aime quand même beaucoup : youtube.com/watch?v=VizZwovqFd

Chaque semaine (environ), je tiens un journal de bord pro sur mes joies, mes peines et des recommandations.
Cette semaine : juliebrillet.fr/notes/2022_09_

(il y a du @maiwann dedans)

Je suis dans le dernier tome de la série Blackwater de Michael McDowell. Cette saga familiale teintée de fantastique est très agréable à lire, les livres sont beaux et même si j'ai senti un petit ralentissement dans les tomes 3 et 4, je suis à nouveau à fond dedans... Et curieuse de comment ça va se finir !

Le dernier Fallujah est sorti.
Après plusieurs écoutes, je trouve ça pas mal mais pas non plus génial. En tous cas ça ne me fait pas le même effet que leur album Dreamless :
fallujah.bandcamp.com/album/em


c'est quoi déjà le mot-clé pour le partage de musique ?

Plus anciens
LIRE.IM

Réseau Européen des Act·eur·rice·s du Livre : maisons d'édition et librairies indépendantes, diffuseurs et distributeurs alternatifs, imprimeries éco-responsables...